ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Côlon & Rectum

1951-6371
Proctologie - Chirurgie - Endoscopie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/2 - 2015  - pp.81-88  - doi:10.1007/s11725-015-0575-5
TITRE
Soins péri-opératoires en chirurgie colorectale. En pratique, que faire ?

TITLE
Perioperative care for colorectal surgery. Practical management

RÉSUMÉ

Les soins péri-opératoires en chirurgie colorectale ont pour but de limiter la morbimortalité et d’aboutir au concept de réhabilitation précoce en diminuant la durée d’hospitalisation et le retentissement socio-professionnel de la chirurgie. Ces mesures encadrent les trois périodes pré, per et postopératoire. En période préopératoire, l’immunonutrition est débutée 7 jours avant l’intervention, la préparation colique à base de polyéthylène glycol n’est indiquée que pour la chirurgie rectale, de plus il est faisable d’administrer un soluté riche en carbohydrate en préopératoire immédiat. Les futurs patients stomisés doivent être pris en charge par une stomathérapeute. En peropératoire, le drainage urinaire se fera par cathéter sous-pubien dans la chirurgie rectale, le drainage aspiratif n’est indiqué que pour les anastomoses sous-péritonéales. En postopératoire, en dehors d’une chirurgie rectale à risque, le drainage urinaire ne doit pas excéder 24h, et par ailleurs il n’y a pas d’indication au maintien de la sonde nasogastrique. Le cathéter cicatriciel a montré son efficacité et se rajoute à l’analgésie multimodale durant les 72 premières heures. Il est nécessaire de prendre en charge les hauts débits de stomie de manière standardisée et d’assurer la prévention du risque embolique par héparine de bas poids moléculaire durant le premier mois postopératoire.



ABSTRACT

Perioperative care in colorectal surgery aims to reduce morbidity and mortality and lead to the concept of early rehabilitation by reducing the length hospital stay and socio-professional impact of surgery. These measures include the pre, per and postoperative periods. During preoperative period, immunonutrition is started 7 days before surgery, bowel preparation by Polyethylene glycol is recommended only before rectal surgery. Carbohydrate oral intake 3 hours before surgery is feasible. Patients required diverting stoma must be supported by a stoma therapist. During surgery, urinary drainage will be by suprapubic urinary catheter in the rectal surgery, pelvic drainage is recommended only for infraperitoneal anastomosis. During postoperative period, outside rectal surgery, urinary drainage does not exceed 24h, and on the other hand there is no need to keep nasogastric tube. Continuous preperitoneal infusion of ropivacaine provides has demonstrated its effectiveness and adds to the multimodal analgesia during the first 72 hours. Management of high output stoma has to be standardized and extended thromboprophylaxis with low-molecular-weight heparins during the first postoperative month must be provide.



AUTEUR(S)
C. HOBEIKA, J. H. LEFEVRE

MOTS-CLÉS
 Résection colorectale, Morbidité, Réhabilitation précoce, Drainage

KEYWORDS
 Colorectal resection, Morbidity, Early recovery, Drainage

BIBLIOGRAPHIE
archives.cer.revuesonline.com/revues/52/10.1007/s11725-015-0575-5.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (151 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier