ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Côlon & Rectum

1951-6371
Proctologie - Chirurgie - Endoscopie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 5/2 - 2011  - pp.67-71  - doi:10.1007/s11725-011-0296-3
TITRE
Carcinome épidermoïde du canal anal: indications opératoires, suivi après radiochimiothérapie

TITLE
Epidermoid carcinoma of the anal canal: operative indications, follow-up after radiochemotherapy

RÉSUMÉ

La prise en charge combinée du carcinome épidermoïde du canal anal par radiochimiothérapie (RCT) permet une survie globale à cinq ans de 70 à 80 %. Seules des contre-indications à la radiothérapie (RT) justifient une amputation abdominopérinéale (AAP) première. La résection chirurgicale avant RCT est un facteur de mauvais pronostic indépendant. La régression complète des volumineuses tumeurs T4 peut s’avérer parfois illusoire et les résultats fonctionnel et carcinologique sont en règle moins bons, amenant à discuter la résection chirurgicale peut-être de façon systématique. L’exérèse locale est habituellement à réserver aux tumeurs Tis ou T1 de moins de 1 cm, sans extension ganglionnaire, basses dans le canal anal et l’infiltrant peu. La chirurgie de rattrapage est proposée aux échecs du traitement conservateur (échec local par poursuite évolutive ou récidive locale) mais aussi aux complications graves de la RT. La réalisation de biopsies profondes systématiques de lésions suspectes est dangereuse, et l’évolution de ces lésions ulcérées peut amener à elle seule à discuter une chirurgie de nécessité si elles sont invalidantes (douleur, incontinence). La méthode et le rythme du suivi après traitement conservateur ne sont pas consensuels. Cette surveillance est rendue difficile par l’aspect clinique et radiologique souvent très remanié du canal anal radique. L’échoendoscopie (EE) ne semble pas plus performante que l’examen clinique pour la détection des échecs locaux. Le rôle de l’IRM pelvienne reste discuté. Le PET-scan semble avoir une excellente valeur prédictive négative pour éliminer une tumeur évolutive devant une lésion cliniquement suspecte.



ABSTRACT

Combined treatment of epidermoid carcinoma of the anal canal by radiochemotherapy allows a 5-year overall survival of 70–80%. Immediate abdominoperineal resection (APR) is justified only for radiotherapy contraindications. Pre-radiochemotherapy surgical resection is an independent factor of worse prognosis. Complete response of bulky T4 tumors is rare, with weak carcinologic and functional results leading to systematic APR discussion. Only small Tis or T1 tumors with no lymph node extension, located in the lower anal canal with little transmural spread, are accessible to local resection. Salvage surgery indications are local failure by recurrence persistent tumors, and severe complications of radiotherapy. Systematic deep biopsy samples of doubtful anal lesions are dangerous. Persistent suspicious anal lesions can lead to radical surgery, especially if they are responsible for chronic pain or fecal incontinence. There is no consensus on the appropriate follow-up of patients after treatment particularly because of morphologic distortion of the post-radiotherapy anal canal. Endoanal ultrasound is of little value in the follow-up, even if compared with clinical examination. The role of pelvis MRI are not well defined. Pet-scan seems to have a high negative predictive value in the prediction of the tumoral status of a clinically suspicious anal lesion.



AUTEUR(S)
D. MOSZKOWICZ, Y. PARC

MOTS-CLÉS
Amputation abdominopérinéale, Cancer du canal anal, Carcinome épidermoïde, Surveillance

KEYWORDS
Abdominoperineal resection, Anal canal cancer, Epidermoid carcinoma, Follow-up

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (94 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier