ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Côlon & Rectum

1951-6371
Proctologie - Chirurgie - Endoscopie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/2 - 2014  - pp.79-83  - doi:10.1007/s11725-014-0516-8
TITRE
Aspects cliniques et prise en charge des infections sexuellement transmissibles anorectales

TITLE
Clinical aspects and management of anorectal manifestations of sexually transmitted infections

RÉSUMÉ

Le diagnostic d’infection sexuellement transmissible anorectale est de difficulté variable selon le contexte et l’(les) agent(s) microbien(s) responsable(s). Dans tous les cas, l’existence d’une plainte anale et/ou rectale doit amener le clinicien à effectuer un examen proctologique qui n’est jamais normal. La clinique peut suffire en cas d’infection herpétique mais une sérologie est indispensable pour diagnostiquer une syphilis et les prélèvements locaux sont recommandés en cas de rectite supposée bactérienne (gonocoque et/ou chlamydia). La prise en charge repose généralement sur un traitement antimicrobien ciblant un ou plusieurs agents responsables suspectés ou avérés selon les cas. Les infections herpétiques seront traités de manière symptomatique et par un antiviral oral (valaciclovir) afin de réduire l’intensité et la durée des signes. La syphilis, une fois confirmée sera traitée classiquement par pénicilline G retard injectable en une fois. Toute suspicion de rectite bactérienne motive en règle un double traitement antibiotique probabiliste actif sur le gonocoque (céphalosporine de 3e génération) et la chlamydia (cycline orale). Un suivi clinique est indispensable dans tous les cas, complété par une surveillance sérologique en cas de syphilis.



ABSTRACT

Diagnosis of anorectal manifestation of sexually transmitted infection can be challenging depending upon the background and the involved microbial agent. In any case, the fact that patients do complain from their anal and (or) rectal area must bring the practitioner to perform a proctologic examination which is always abnormal. Clinical examination is sufficient for diagnosing an infection due to Herpes but a serology is needed to make the diagnosis of syphilis, and rectal sampling is mandatory in case of proctitis assumed to be of bacterial etiology (gonococcus and/or chlamydia). Management relies upon an antimicrobial treatment targeting the assumed or proved microbial agent. Herpes infections are treated with an antiviral drug (valaciclovir) so as to shorten and reduce the magnitude of symptoms. Supportive treatments are also welcome. Once evidenced, syphilis is classically treated with an injectable form of penicillin G. Any suspicion of bacterial proctitis generally leads to the prescription of a double antibiotic treatment both targeting gonococcus (3rd generation cephalosporin) and chlamydia (cyclin). Clinical monitoring is always needed, associated with serological surveillance in case of syphilitic infection



AUTEUR(S)
J.-D. ZEITOUN, V. DE PARADES

MOTS-CLÉS
Herpès, Syphilis, IST anorectale

KEYWORDS
Herpes, Syphilis, Anorectal TSI

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (103 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier