ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Côlon & Rectum

1951-6371
Proctologie - Chirurgie - Endoscopie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2007 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/2 - 2014  - pp.88-92  - doi:10.1007/s11725-014-0519-5
TITRE
Biologie des agents infectieux responsables des infections sexuellement transmissibles

TITLE
Biologic features of microbial agents involved in sexually transmitted infections

RÉSUMÉ

La syphilis est liée à une bactérie non cultivable spiralée de la famille des spirochètes, appelée Treponema pallidum. Le diagnostic peut-être fait par l’examen direct au microscope à fond noir d’un frottis de sérosité de chancre. Dans tous les cas, la sérologie est indispensable et elle servira aussi pour le suivi après traitement. En France, elle fait appel à un TPHA et un VDRL. Le gonocoque est un cocci à Gram négatif fragile qui développe des résistances de plus en plus nombreuses aux antibiotiques. Le diagnostic se fait sur un prélèvement local, avec la possibilité de faire une PCR mais surtout une culture qui permet en sus d’obtenir un antibiogramme. Chlamydia trachomatis est une bactérie intracellulaire dont la pathogénie dépend du sérovar. Le diagnostic peut faire appel à la sérologie dans les formes invasives mais surtout à la PCR sur prélèvement local. L’herpès est lié aux virus HSV-1 et HSV-2, ce dernier étant plus fréquemment impliqué dans les infections anorectales. Le diagnostic est le plus souvent retenu sur la clinique mais une confirmation peut être obtenue par une culture virale ou une PCR effectuée sur un prélèvement local.



ABSTRACT

Syphilitic infection is linked to a non-culturable bacteria belonging to the spirochetes family, Treponema pallidum. Diagnosis can be made by visualizing the spirochete on darkfield examination of scraping from a chancre. Serologic testing is needed in all cases and will also be helpful for monitoring treatment effectiveness. In France, it requires TPHA and VDRL. Neisseria gonorrhoeae is a gramnegative diplococcus which is very fragile yet increasingly developing antibiotic resistance. Diagnosis is made through anorectal sampling, which offers the possibility of performing a PCR but foremost culture that allows additionally obtaining an antibiogram. Chlamydia trachomatis is an intracellular bacterium whose pathogenic effect depends upon serotype. The diagnosis relies on serologic testing in invasive diseases but more generally on an anorectal sampling on which a PCR can be performed. Herpes is due to HSV-1 and HSV-2 viruses, the latter being more commonly involved in anorectal manifestations. Diagnosis is mostly made by clinical examination but a formal confirmation can be made through viral culture or PCR made on a local sampling.



AUTEUR(S)
J.-D. ZEITOUN, A. GOUBARD

MOTS-CLÉS
Syphilis, Gonocoque, Chlamydia, Herpès

KEYWORDS
Syphilis, Neisseria gonorrhoeae, Chlamydia trachomatis, Herpes

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (172 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier